Sommaire
Articles
Expressions libres
Communiqués
Les Incontournables
Et encore...
 
LE MODULE PHARMACIE
Refonte du module de prescription de HELLODOC


Ce document a pour but de lister les fonctionnalités du module pharmacie et leur mise en forme, pour une utilisation simple, rapide, modulable, fiable, donc intuitive et optimale par les professionnels de santé.

Il recense les :
  • Demandes spécifiques concernant le logiciel HelloDOC,
  • Demandes liées au couple HelloDoc - BDM*,
  • Demandes d'amélioration des BDM*,
  • Eléments imposés par le référentiel pour une certification des LAP*.
La présentation suit pratiquement celle retenue pour le référentiel de certification des LAP.


  • En vert, ce qui est issu du référentiel.
  • En violet, des commentaires.
  • En noir, ce qui est exclu de la certification des LAP* et qui peut être demandé par les utilisateurs.


Les éléments marqués d'un " * " peuvent être survolés par la souris.


______________________


A - INFORMATIONS SUR LE MÉDICAMENT

Le LAP* met à disposition toutes les rubriques.

  • Lecture des monographies : rubriques du RCP*
    • Le LAP* doit présenter une photo de la présentation pharmaceutique (boite, prise unitaire).

    • Le LAP* doit permettre une lecture transversale rapide des rubriques du RCP* pour arriver rapidement à l'information recherchée (posologie par exemple) ; un très gros effort de présentation est nécessaire.

    • Le LAP* doit permettre un affichage des effets secondaires par fréquence, par organe.

    • Toute modification d'un RCP* doit être signalée avec en lettre barré ce qui est supprimé, en lettres de couleurs ce qui est nouveau, au moins pendant un an.

  • PGR* : par exemple : signalement des effets indésirables)

  • SMR* (daté/indication), ASMR* (daté/indication/comparateur).

  • Prix des spécialités remboursées,

    (Pourquoi pas des non-remboursables avec le tarif recommandé ou moyen, voire fourchette pratiquée ; après tout, l'affichage des prix est obligatoire dans les magasins, les pharmacies font elles exception ?)

    taux de remboursement, base de remboursement.

  • Eligibilité au remboursement pour ALD* exonérante, si publication par CNAMTS.

  • TFR*.

  • Liste des produits dopant issue du J.O.*

  • Lien vers avis de la commission de transparence et fiche d'information thérapeutique des médicaments d'exception.

  • Le LAP* met à disposition toute l'information réglementaire issue de la BDM* ; toute information venant d'ailleurs doit être différenciée.
______________________


B - INFORMATIONS SUR LE PATIENT (critère 2)

  • Saisie du nom, prénom, date de naissance
    (pb avec les mois lunaires ? => âge approximatif), sexe affichable en permanence lors de la saisie de la prescription.(2 - 1 /3/4)

  • Par défaut, le LAP* enregistre systématiquement toutes les données que l'utilisateur saisit ou importe à propos d'un patient (???) (2 - 2 / 5 )

  • Sexe, poids, taille, créatininémie sont enregistrables dans le dossier patient pour adaptation de posologie. (2 - 2 /6)

    Poids taille et créatininémie doivent provenir d'une zone réactualisable automatiquement à partir de la dernière consultation ou du dernier examen biologique où cela est mentionné, avec indication de la date retenue.

  • Saisie des états physio-pathologiques. (2 - 2 /10)

    Que faut-il entendre par ce terme, pour une mise en forme informatisée : certes, physio pour : poids, taille, IMC, créatinine (ou mieux Cockroft), grossesse, allaitement, mais pour pathologique : épisodes en cours ? donc nécessité de développement d'un module :
    • épisode ouvert = en cours = problèmes ;
    • épisode fermé = ATCD ré-ouvrable en tant qu'épisode ouvert pour récupération de l'état pathologique actuel au niveau du listing des problèmes.
    Pour info, voir lien 1 et lien 2.

    Mais rien de prévu pour "contraception orale" : l'absence de CO* contre-indique certains médicaments, rien à voir avec une IAM* : je prescris ROACCUTANE à une jeune fille, aucune alerte si pas de CO* dans le traitement en cours, sauf inscription non évidente en CI*.

    Rien de prévu non plus pour "tabagisme" (pas prévu par BDM*)


  • Saisie des antécédents pathologiques. ( 2 - 2 /10)

    • Le médecin est tributaire de la BDM* utilisée, ce n'est pas normal, il ne peut pas changer sans tout perdre ; par ailleurs, un grand nombre d'items proposés ne sont pas fiables (patient sous anti-coagulant fonctionne avec très peu de médicaments...)
    • Les items fiables devraient être d'une couleur particulière, ceux qui sont non fiables d'une autre, et ceux totalement inutilisables d'une troisième.
    • Le thesaurus offert pour les CI* pourrait être classé par ordre alphabétique, depuis le temps qu'on le demande...

  • Saisie des antécédents obstétricaux. (2 - 2 /10)

  • Saisie des intolérances et hypersensibilités ( DCI* et EEN* ) ( 2- 2 /11)

    Cela doit se faire à partir du médicament incriminé, pourquoi pas aussi directement à partir d'une ordonnance, mais avec un thesaurus fiable, ce qui n'est absolument pas le cas actuellement avec le thesaurus Vidal proposé.

  • Enregistrement de l'état de grossesse, DDR* (2 - 2 /12)

    Les 9/10 des médicaments sont contre-indiqués au cours de la grossesse.
    Une simplification de l'alerte est nécessaire :
    • CI* absolue,
    • CI* par doute,
    • CI* de principe (utilisable si bénéfice > effet secondaires).

  • Enregistrement de l'état d'allaitement (2 - 2 / 13)

    Idem état de grossesse.

  • Présentation et visualisation différentes des données nécessaires avec absence de contrôle automatique et des données soumises à la BDM* pour analyse automatique de sécurité (2 - 2/14)

    C'est ce qui se fait actuellement au niveau du sommaire, mais il faut des couleurs différentes ; par ailleurs, pour ne pas surcharger, il faudrait une case à cocher par Problème pour inscription à soumission BDM*, un ATCD* de fracture du coude, de rubéole, n'ayant aucun intérêt envers la BDM*.

    Il existe donc deux sortes d' ATCD* /épisodes :
    • ceux qui ont un intérêt pour la prescription,
    • et les autres...

______________________


C - HISTOIRE MÉDICAMENTEUSE
DU PATIENT (2 - 3)

  • Visualisation de toutes les ordonnances. (2-3/15)

  • Visualisation des lignes d'une ordonnance selon les niveaux de la classification ATC* si prescription en nom de spécialité. (2 - 3 / 16)

  • Possibilité de saisie de tous les traitements médicamenteux en cours (autres PS* ) avec prise en compte pour contrôle de sécurité (2 - 3 /17)

    • Actuellement, une modification du traitement en cours prescrit par un autre PS* fait perdre l'historique de cette partie du traitement. Normalement, avec la certification, il n'y aura plus de perte d'information, ce qui obligera à mettre à jour régulièrement ce traitement prescrit par un autre ; le mieux est de ne pas mettre de date de fin de traitement, et de clôturer un traitement à la demande, comme prévu par le référentiel.

    • Le traitement prescrit par un autre PS* doit être récupérable facilement pour inscription sur une nouvelle ordonnance.

    • Avoir la possibilité de faire ressortir sur les ordonnances des médicaments d'autres prescriptions ou d'autres médecins "pour mémoire" comme une zone à part sur l'ordonnance qui ne soit pas a délivrer mais seulement à titre informatif.

  • Vision de la liste complète des traitements médicamenteux en cours (2 - 3 /18)

  • Impression possible de la liste actualisée de tous les traitements en cours (2 -3 /19)
______________________


D - GESTION DU TRAITEMENT CHRONIQUE

  • Récupération dans le traitement en cours du traitement de fond pour réalisation d'une nouvelle ordonnance.

  • Récupération de tout le traitement (de chaque PS* ), du seul prescrit par le seul MT* , ou de celui du MT* + /- ceux des autres PS* , ou seulement d'un ou plusieurs PS*.

  • Nécessité de pouvoir facilement inclure la durée qui n'est pas obligatoirement la bonne.

______________________


E - INTERFACE DE SAISIE
DE LA PRESCRIPTION

  • Verticalisation plutôt que horizontalisation ; voire 2 fenêtres flottantes ?

  • Toutes les prescriptions doivent être visibles en même temps.

______________________


F - AFFICHAGE DES MEDICAMENTS (3)

  • Listing hors considération promotionnelle ; paramètres de sélection explicités (3 /20)

  • Liste par nom de spécialité ou DCI* alphanumérique saisi par l'utilisateur. ( 3/21)

  • Liste de spécialités pour une ou association DCI* sélectionnée. (3/22)

  • Liste des spécialités correspondant aux catégories des 3 derniers niveaux de la classification ATC*. ( 3/23)

  • Liste des spécialités à partir du thésaurus d'indications proposé par la BDM*. (3/24)

  • Liste affichée triable par ordre alphabétique ou prix ; paramétrage par défaut propriété de l'utilisateur. ( 3/25)

______________________


G - RÉDACTION DE LA PRESCRIPTION

  • Pour chaque ligne : durée, posologie, motif, ALD* exonérante et traitement au long cours. (4/26)

    • Cherchez successivement BIPROFENID puis DIANTALVIC et vous comprendrez ce que je veux dire.

  • Pas d'ordonnance type fournie par le LAP*. (4/27)

  • Ordonnance DCIsable à partir des spécialités ayant moins de 4 DCI*. (4/28)

  • Prescription possible directement en DCI* si < 4 DCI* par spécialité. (4/29)

  • Le LAP* présente les différents choix de posologies et si présent dans l' AMM*, les différentes modalités incluant les durées. (4/30)

    (Il faut que la BDM* le propose ; vrai pour BCB* actuellement)

  • Le paramétrage du choix des posologies doit aussi être laissé à l'appréciation de l'utilisateur ; dans ce cas il devrait être possible de faire un copier coller des posologies programmées d'un médicament vers un autre médicament, sans devoir tout réécrire, par exemple quand un même médicament change seulement de code CIP*.

  • Ergonomie du module posologie :

    • Amélioration du pavé numérique pour pouvoir prescrire en fraction (¼, ½, ¾, etc...) ou pour des durés à 2 chiffres.

    • Possibilité de prescription de posologies croissantes ou dégressives, de séquences thérapeutiques.

    • Un médicament sélectionné dans la partie basse du module, doit pouvoir provoquer son affichage dans la liste du haut (changement de posologie notamment).
      Par exemple, une ordonnance pour un mois que l'on veut faire pour deux mois, il faut retaper chaque médicament pour changer la durée.

______________________


H - GENERALITES SUR LA GESTION
DES ALERTES ET SIGNAUX D'INFORMATION
(5 -1)(2 - 2)

  • Affichage en français de la signification des icônes, alertes, et signaux d'information affichés par le LAP*. (5-1/31)

  • Signaux d'information au plus tard lors de la demande d'impression. (5-1/32)

    (y compris lors de la modification d'une archive !!)

  • L'opportunité du déclenchement d'une alerte ou d'un signal d'information peut éventuellement être paramétré par l'utilisateur. (5 -1/33)

  • Paramétrage attaché à un profil utilisateur. ( 5 - 1 /34)

  • Le paramétrage par défaut fourni est celui qui a servi à réaliser la certification. (5 - 1/34)

  • Si paramétrage de sécurité moindre effectué par l'utilisateur, alors alerte de niveau inférieur. (5 - 1/34)

  • Les alertes/signaux d'information du paramétrage par défaut ne doivent pas empêcher la prescription ( 5- 1/34)

  • Alerte si pas de sexe indiqué si nécessaire à la prescription.
    (2 - 2 /7)

    Le sexe est toujours indiqué... souvent erreur car sexe du patient = sexe de l'assuré(e) par défaut...bug maintes fois signalé.

  • Alerte idem si poids actuel nécessaire au contrôle non présent. ( 2 - 2/8)

    Définition du pois actuel ?

  • Alerte idem si taille nécessaire (2 - 2/9)

______________________


I - INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES (5 - 2)

  • Signal d'information en cas d' IAM* sur l'ensemble du traitement en cours. (5 - 2 /35)

  • Donne accès au mécanisme et à la conduite à tenir selon AFSSAPS*. (5 - /35)

  • Niveaux de sévérité selon AFSSAPS* (5 - 2 /35)

______________________


J - REDONDANCE DE PRESCRIPTION

  • Signal d'information si redondance dans une même ordonnance ou même traitement en cours, sauf résultat du renouvellement d'un traitement au long cours. (5 - 2 /36)

    • Redondance pour une même DCI* , ou plutôt pour une même classe ATC* d'un niveau à déterminer ?

    • Redondance si mode différent ? goutte ophtalmologique + per os en cardio ; per os ou pommade rhumatologique...

______________________


K - ALLERGIES - HYPERSENSIBILITÉS

  • Signal d'information si intolérace à un composant du traitement et/ou hypersensibilité croisée selon inscription RCP* (5 - 2/37)

    La suppression d'une DCI* de la BDM* fait perdre les allergies/hypersensibilités croisées inscrites ; c'est pas normal du tout, et dangereux. Cela oblige à inscrire une allergie de classe et non une DCI* à partir d'un médicament ; ce qui peut être faux pour une hypersensibilité.

    Par ailleurs, allergie et hypersensibilité, c'est pas tout à fait la même chose... signal différent programmable par l'utilisateur ? voire fenêtre ouvrable pour inscription de détail par l'utilisateur, accessible par une bulle quand l'utilisateur passe la souris sur l'inscription de l'allergie/hypersensibilité.
    Ex : le médecin code "allergie penicilline" ; dans la bulle, il inscrit "éruption allergique possible le 12/10/2002 sous CLAMOXYL 500 gel".
______________________


L - CONTRE-INDICATIONS

  • Signal d'information si CI* ou déconseillé par âge, sexe, ATCD* , états physiopathologiques, grossesse ou allaitement (5 -2 /38)

    • Il faut absolument que HelloDOC gère différemment :
      • ATCD* = épisodes clos,
      • états physio-pathologiques = santé actuelle + problèmes en cours.

    • L'âge est souvent considéré par les RCP* comme une "non indication" et non une CI* ; cela sera t'il pris en compte ?

  • Signal si CI* ou déconseillé pour femme non gravide ou statut non connu, en âge de procréer. (5 - 2/39)

    (faut il mentionner l'état de ménopause confirmée ?)

______________________


M - POSOLOGIES HORS CADRE AMM*

  • Signal d'information si posologie journalière supérieure ou inférieure aux doses maximales ou minimales du RCP*
    ( 5 - 2 /40 )

    Il va falloir travailler dur pour appliquer cette nécessité aux pommades et autres préparations dermatologiques.

  • Signal d'information différent si dose prescrite > dose maximale recommandée. (5 - 2 /40)

  • Signal d'information si durée trop courte ou trop longue selon AMM* (obligatoire si bornes de durée présentes pour toutes les indications d'une spécialité. (5 - 2 /41)

______________________


N - MÉLANGES DE TRAITEMENTS PARENTÉRAUX
OU TOPIQUES EN COURS

  • Signal d'information si incompatibilité physico-chimique.
    (5 - 2 /42)

______________________


O - PRODUIT DOPANT

  • Signal d'information si caractère dopant mentionné dans la BDM*. (5 - /43)

    Signal a ne débloquer que dans le dossier des sportifs ?

______________________


P - IMPACT SUR LA CONDUITE AUTOMOBILE
OU MACHINE

  • Signal d'information. (5 - 2 /44)

    pourquoi ne pas programmer la précaution d'emploi pour inscription systématique sur l'ordonnance (inscription débrayable par l'utilisateur)

______________________


Q - PRESCRIPTION RESTREINTE

  • Signal d'information. (5 - 2 /45)

    Cela n'est il pas déjà signalé par une couleur différente lors de la sélection du médicament ?

______________________


R - LA FINALISATION DE L'ORDONNANCE (6)

  • Inscription en texte libre sur une ordonnance de toute information voulue par le prescripteur. (6/46)

    Les ajouts en texte libre ne doivent pas disparaître lors d'un retour vers le module de posologie.

  • Inscription sur l'ordonnance du nom et adresse du prescripteur (attaché au profil du prescripteur). (6/47)

  • Inscription des nom, prénom, sexe, âge du patient, date de prescription. (6/48)

  • Respect du bi-zone et de l'ordre choisi par le prescripteur. (6/49)

  • Inscription des dénomination, posologie en unité de prise - lettres ou chiffres - mode et condition d'administration pour chaque prescription hors stupéfiant. (6/49)

  • Posologie en unité de prise et en lettre si stupéfiant. (6/49)

  • Si prescription en DCI* , inscription des informations relatives aux éventuels EEN* posant problème. (6 /50)

  • Nombre de médicaments prescrits imprimé. (6/51)

  • Coût de la prescription : affichage du coût approximatif par ligne (en se basant sur la présentation la moins coûteuse si prescription en DC* ) ; évaluation du coût global. (5/52)

  • Certaines imprimantes permettent d'imprimer sur les ordonnances sécurisées ; dans ce cas, il faudrait que HelloDOC désactive l'entête en cas de prescription de stupéfiant, tout en gardant la même hauteur, donc inscription de l'entête en encre invisible (cela pour ceux qui impriment sur des feuilles blanches les ordonnances ordinaires, et non sur des ordonnances achetées).

  • Pouvoir éditer sous forme de tableau les prises réparties en matin, midi, soir et coucher (patients âgés).

______________________


S - GESTION DES PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

C'est un des parents très pauvre des BDM* , malgré un signalement depuis 8 ans...
Exemple FOSAMAX et prescription en position couchée comme CI* ! aucun sens en CI* , c'est une précaution d'emploi qui devrait s'inscrire automatiquement sur l'ordonnance.
Ainsi, lors de la programmation d'une posologie, devrait être aussi incluse une ligne pour mention des précautions d'emploi. Cela nécessite une refonte de nombre de RCP* pour inscription correcte à ce niveau, pour utilisation informatique optimale.

______________________


T - GESTION DES EFFETS SECONDAIRES

  • Le LAP* doit permettre d'analyser un traitement en cours ou prescrit sous l'angle d'un effet secondaire présenté par un patient : fréquence de survenue, degré d'imputabilité, date habituelle de survenue.

  • La date de première prescription d'un médicament doit être incluse dans l'analyse pour un traitement chronique , sinon du traitement en cours si traitement intercurent.

______________________


U - SUBSTITUTION

  • DCI* différente
    La substitution pour une DCI* différente doit être facilité avec sélection d'une liste avec même indication, sélection d'une ou plusieurs classes (AB ? anti-HTA par exemple).

  • EEN* dépendant
    Le thésaurus actuel est absolument farfelu, sont proposé des EEN* qui sortent systématiquement de n'importe où, il doit y avoir une erreur dans les index.

______________________


V - PRESCRIPTION DES ACCESSOIRES,
RÉACTIFS, TESTS, PRODUITS D'HYGIÈNE
ET DIÉTÉTIQUES, ETC...

______________________


W - PHARMACIES PERSONNELLES

______________________


X - NORMALISATION ET TRAÇABILITÉ (7)

  • Enregistrement des codes CIS* et des posologies pour traitement pris et prescrit par un autre PS*. (7/53)

  • Pour chaque spécialité : enregistrement du code CIS* et UCD* + posologie. (6/54)

  • Pour chaque présentation commerciale, enregistrement du code CIP*. (6/54)

    (pourquoi, puisque droit de substitution !!)

  • Affichage de toutes les ordonnances telles que imprimées.

    (donc non modifiable par la suite ? d'où mise en mémoire non modifiable avant enregistrement et juste après avoir appuyé sur le bouton "impression", sauf nouvelle impression après modification) + version de la BDM* utilisée pour les contrôles de sécurité...(6/55)

______________________


Y - TRANSPARENCE ET REPONSABILITÉ (8)

  • Existence d'un document affichable sur les liens éditeurs du LAP* avec d'autres structures du domaine de la santé. (8/56)

  • Pas de publicité pour un produit. (8/57)

  • Inscription des références et dates des sources de l'information dans le cadre de la gestion des contrôles de sécurité. (8/58)

  • Si aide automatisée à la décision : document sur les sources, méthodes et auteurs. (8/59)

______________________


Z - RETOUR DU MÉDECIN SUR SA
PRATIQUE DE PRESCRIPTION (9)

  • Saisie et enregistrement de la date de fin effective d'un traitement, afin de visualiser l'historique du traitement pris et du traitement en cours du patient. (9/60)

    (problème en cas de substitution...)

  • Recherche du listing patient, sur une période donnée, au sujet de la prescription d'un médicament, DC* ou classe ou niveau de classe ATC*. (9/61)

  • Affichage et exportation au format texte de tableaux résultant d'une RMC* sur une période de temps définie (données prescription/données patients). (9/62)

  • Mise à disposition de l'utilisateur d'un lien web vers le formulaire de pharmacovigilance AFSSAPS*. (9/63)

______________________


AA - SÉCURITÉ DES DONNÉES
ET CONFIDENTIALITÉ (10)

  • Accès au LAP* par utilisateur + mot de passe ou CPS*. (10/64)

  • Affichage de la date de l'édition de la BDM* installée. (10/65)

______________________


AB - DOCUMENTATION ET SERVICES ACCOMPAGNANT LE LOGICIEL (11)

  • Mise à disposition d'un mode d'emploi papier et d'une aide en ligne. Méthodes de sauvegarde détaillées. (11/66)

  • Documentation technique et commerciale. (11/67)

  • Garantie d'assistance à distance. (11/68)

  • Formation individuelle ou collective. (11/69)

  • Garantie de récupération des données de la version précédente lors de la mise à jour. (11/70)

    (donc exit pour l'actuel)

  • Support technique d'utilisation pendant encore 12 mois après la version suivante. (11/71)

  • Immatriculation identifiant la version de chaque programme du LAP* affichable. (11/72)

______________________


 
 
Retour au haut de la page
Association AcuHello
Les clubs HelloDOC
Sondages
Recherche sur le site